Une Coccinelle néo-rétro au salon de Francfort 2019

Classé dans : Le blog | 0

Une Coccinelle néo-rétro au salon de Francfort 2019

Une Coccinelle néo-rétro sera présentée au salon de Francfort 2019. Surnommée la e-Käfer (ou e-beetle), cette ancienne Coccinelle VW convertie en voiture électrique sera, on peur le parier la star du salon de Francfort qui se tiendra du 14 au 22 septembre 2019.

Le « retrofit »

En effet, Volkswagen a cédé à la mode du « retrofit » qui se développe dans certains pays d’Europe et aux Etats-Unis. Il s’agit de convertir un véhicule thermique ancien (essence ou diesel) en voiture électrique.
Pour cette e-beetle ou e-Käfer (Käfer est le nom allemand pour Coccinelle), les ingénieurs de VW GroupComponents ont travaillé avec eClassics. Les premiers ont fourni le bloc moteur + batterie (qui vient de la très citadine VW e-Up !). Les seconds ont travaillé sur la transformation du modèle d’une Cox cabriolet des années 70.

Un look presque inchangé

La ligne de l’iconique Coccinelle Volkswagen reste la même, ou presque : il n’y a plus de marche-pieds et les soubassements sont épais. Le châssis et le freinage sont renforcés pour faire face à un poids plus important. La petite e-coccinelle pèse 1280 kilos. Son centre de gravité est plus bas avec les batteries placées sous le plancher. La prise de charge électrique est discrète car placée derrière un feu arrière qui se relève pour la rendre escamotable.

Une autonomie de 200 kilomètres

Mais du côté moteur, quel changement ! Il dispose d’une puissance de 60 kW (soit 82 chevaux en équivalence thermique). Il comporte une batterie avec 14 modules de 2,6kWh chacun. Son autonomie est d’environ 200 kilomètres. La nouvelle e-beetle peut atteindre 150 km/h et accélère de 0 à 50 km/h en moins de 4 secondes.

Le Combi VW et la Porsche 356

Cette Coccinelle néo-rétro devrait vite connaître le succès car la nostagie est toujours présente chez les afficionados des mythiques modèles du groupe VW. Car, comme le souligne Thomas Schmall, membre du Conseil d’Administration de Volkswagen Group Components, « La Coccinelle électrifiée combine le charme de notre classique avec la mobilité du futur. Des composants électriques de chez Volkswagen sont sous le capot – nous travaillons avec eux pour électrifier des véhicules historiquement importants, au cours de ce qui est un processus émotionnel » . On murmure d’ailleurs que le groupe Volkswagen devrait ne pas s’arrêter à la transformation de la Cox. Le Combi VW et la Porsche 356 pourraient profiter eux aussi de ce passage à l’électrique

Espérons cependant que la France, très réticente face à l’homologation d’anciens modèles automobiles passées en électrique, permettra à des modèles de collection de connaître une seconde vie en polluant moins.