Le Combi T4 : 1990 – 2003

Classé dans : Le blog | 0

Le Combi T4 : 1990 – 2003

Le Combi T4 : 1990 – 2003 . C’est une vraie révolution pour les amateurs de Combi VW car il marque un profond changement d’avec ses prédécesseurs.

Un contexte plus concurrentiel

Afin de mieux faire face à une concurrence maintenant nombreuse, les ingénieurs de Volkswagen veulent optimiser les coûts de production et faire des économies d’échelle. Ils déplacent donc le moteur de leur utilitaire vers l’avant et adoptent un train avant. En effet, le moteur à cylindres en ligne monté transversalement est le même que ceux des véhicules pour particuliers.

Un changement profond

Le Combi VW T4 offre des changements importants et divers : le moteur avant n’est pas la seule innovation.
Les circuits de transmission sont raccourcis, que ce soit pour le chauffage, la climatisation et l’embrayage. Cela permet donc une surface de chargement plus simple et plus adaptable. Il est moins haut (1,94 mètre) et moins large (1,84 mètre) mais plus long (4,66) que le T3. En outre, il existe en trois classes de charge utile : 800 kg, 1,2 tonne ou 2,8 tonnes. On peut optimiser son espace !

Sécurité et fiabilité

Le T4 répond davantage aux attentes de son époque : plus de sécurité avec la présence d’airbag, moins de consommation de carburant avec son capot plus court et plus aérodynamique, des réparations simplifiées avec un accès au moteur avant davantage fonctionnel.
L’ensemble de la gamme est proposé avec deux variantes d’empattement ( 3,32 centimètres pour le plus grand, soit 40 centimètres de plus que l’autre version). En outre, des versions avec toit surélevé sont proposées dès 1991.
Dès 1996, les Combi T4 disposent de quatre freins à disque. En 1999, ils sont équipés de l’ESP (un dispositif électronique de stabilité de la trajectoire).

Une gamme de motorisation variée

En 1991, le T4 propose cinq motorisations différentes : deux moteurs essence et deux moteurs diesel, puissants de chevaux et un moteur de 110 chevaux (de 2,5 litres à 5 cylindrés). En 1993, un moteur diesel à turbo compresseur (d’1,9 l pour 68 chevaux) vient compléter la gamme déjà proposée. Puis deux ans plus tard, c’est un moteur 2,5 litres TDI à injection turbo diesel direct qui apparaît. En 1996, le VR6 a 6 cylindres de 2,8 litres.
En 1998, un modèle 2,5 litres turbo diesel à injection directe (TDI) de 151 chevaux voit le jour. Enfin, en 2000, le V6 produit comptera 204 chevaux.

Des bus et des utilitaires

En 1996, le T4 grandit encore (de 8 centimètres). Les versions bus se distinguent maintenant des utilitaires par un design plus arrondi à l’avant. De plus, les bus ont leurs pare-chocs peint de la même couleur que leur carrosserie. Au contraire, les utilitaires conservent leurs pare-chocs en plastique noir, les avants anguleux et leurs phares rectangulaires.

En 2003, le T4 voir sa production prendre fin à Hanovre, en Allemagne, après 1 876 033 (soyons précis!) Combis produits.